Sport17.fr > Actualités natation > Water polo: Les Canards prennent de l'ampleur
 
 

Water polo: Les Canards prennent de l'ampleur

0 commentaire
 

Vendredi 15 Janvier 2010

Water polo: Les Canards prennent de l'ampleur
 
Water polo: Les Canards prennent de l'ampleur

Le choc entre les Canards Rochelais (1ers) et Denain (2ème) samedi soir devrait être suivi par un fort public.

Les poloïstes rochelais régalent depuis le début de saison. Invaincus en 9 journées de championnat (8 victoires et 1 nul), ils réalisent la meilleure saison du club de toute son histoire. Des performances qui ne passent pas inaperçus dans le monde du sport maritime, alors certes le voisin angérien possède toujours une longue d'avance en matière de renommée avec son équipe évoluant dans le championnat élite, mais à La Rochelle et ses environs les Canards prennent de l'ampleur. Pour preuve, les tribunes bien garnies de la piscine Lucien Maylin, la semaine passée, lors de la réception de Poitiers pourtant dernier du classement.

L'escouade d'Arnaud Texier est entrain de réussir son pari, à savoir intéresser le grand public au water-polo et le sortir de l'ombre du rugby, basket et autre football. Il devrait donc y avoir à nouveau une forte affluence, samedi 16 janvier à 20h45, autour du bassin rochelais pour assister au choc du championnat de Nationale 2 entre le leader, La Rochelle, et son dauphin, Denain. Les Nordistes (qui comptent un match en moins que La Rochelle) viennent dans la cité portuaire avec un bilan de 6 victoires pour 2 défaites (contre Harnes et Limoges) et entendent bien faire parler leur puissance offensive (122 buts et meilleure attaque) dans l'objectif de plumer les Canards qui s'appuieront eux, sur leur défense de fer, la plus hermétique de la poule avec 56 buts encaissés.

A noter que l'équipe de Nationale 3 du club est également dans le coup cette saison puisque les Rochelais n'ont perdu qu'une seule rencontre en 6 matches.

 

Copyright photo/Adrien Doucet


 


 

natation - La Rochelle - Water polo: Les Canards prennent de l'ampleur

Antoine ROBERT
 
Ajouter un commentaire